Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Copropriété les Lauriers Blois

Copropriété les Lauriers Blois

Blog collaboratif des résidents des Lauriers.

Happy Culture

Happy Culture

Un événement imprévu est arrivé ce week-end.

Une colonie d'abeilles avait décidé de s'installer dans notre Parc. Les promeneurs pouvaient observer un essaim en construction sur une branche d'arbre.

Malheureusement, samedi matin cet essaim se décroche et 10 000 abeilles se retrouvent dans l'herbe ! Il est bien connu que les abeilles n'aiment pas l'herbe.

Un apiculteur amateur, Ronan Body, est appelé à la rescousse. Il installe un drap blanc avec une ruche dessus. Les abeilles, attirées par le blanc, se précipitent à l'intérieur de la ruche à la suite de leur reine.

C'est à cet épisode étrange que vous convie cette vidéo.

La ruche est maintenant installée à Chailles. 

 

Elle y restera tranquillement pendant un an sans intervention de l'apiculteur pour permettre aux abeilles de construire leur essaim.

 

 

 

                    Le saviez-vous ?          

 

 

 

Les danses des abeilles ont étés décrites dès la fin du XVIIIème siècle, mais ce n'est qu'au XXème siècle que l'éthologue Karl Von Frisch propose une explication rationnelle partielle. Ses découvertes lui ont valu le prix Nobel en 1973 en compagnie de Konrad Lorenz et Nikolaas Tinbergen.

 

        Qui est la Reine ?        

 

Seule abeille fécondée, elle assure la ponte des œufs (jusqu'à 2000 par jour en été). Elle vit 4 à 5 ans grâce à son régime à base de gelée royale. 

La reine agit sur le comportement des ouvrières au moyen de ses phéromones (message chimique). 

 

 

Les abeilles communiquent entre elles de manière chimique et symbolique.

 

En revenant à la ruche, une butineuse qui a découvert une source importante de nourriture indique sa trouvaille aux autres abeilles en dansant.

Selon la proximité ou l'éloignement de la zone d'approvisionnement, elle effectue des chorégraphies différentes tout en battant des ailes.

 

La danse en cercle

La danse en cercle

          La danse en rond.         

 

 

L'abeille éclaireuse de retour à la ruche décrit des cercles, après un tour, revenue à son point de départ, elle fait demi-tour et reprend sa figure en sens inverse.

Les suiveuses repèrent cette agitation et prennent des informations supplémentaires par l'odeur, le goût et la palpation au moyen de leurs antennes.

La danseuse ne transmet pas d'informations de direction.

 

 

La danse en huit

La danse en huit

     La danse frétillante ou danse en huit.    

 

L'abeille éclaireuse parcourt un segment de droite tout en frétillant de l'abdomen et en bourdonnant des ailes. Elle revient rapidement à son point de départ par un demi-cercle, parcourt de nouveau en frétillant la ligne droite puis revient par un demi-cercle symétrique au premier elle décrit ainsi un "huit".

Le segment de ligne droite indique la direction de la source de nourriture par rapport au soleil. Dans l'obscurité de la ruche, l'angle de ce segment avec la verticale (noté α) correspond à celui de l'axe ruche par rapport au soleil avec la direction à prendre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chery 25/05/2020 17:53

Merci Daniel pour ce superbe article.
Un monde fascinant à mieux connaître!