Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Copropriété les Lauriers Blois

Copropriété les Lauriers Blois

Blog collaboratif des résidents des Lauriers.

C’est un roman noir

SRAS-CoV-2 Particules virales à l'origine de l'épidémie de Covid-19

SRAS-CoV-2 Particules virales à l'origine de l'épidémie de Covid-19

Premier épisode

La covid ou une vraie peste.

Invisible et cependant, depuis un certain temps, elle nous suit partout. Nous l’ignorons totalement, mais indétectable elle est toujours près de nous.

Sous le soleil de nos vacances ou chez nous avec notre famille ou nos amis, elle participe à notre vie avec une malveillance insoupçonnée.

Elle ne se manifeste pas encore car, jour après jour, elle attend le résultat de son abjecte sollicitude.

Elle jouit de nos futurs malheurs auxquels nos proches contribueront peut-être contraints et forcés. 

Nous avons une compagne ou un compagnon que nous aimons : profitons-en, car ils sont dans son viseur et leur tour viendra.

Nous jouons avec nos enfants, rien n’est perdu. Son infect venin se répandra sur eux le moment venu, tout au moins elle le croit.

Les horribles sorcières et messagères du diable qui hantent nos rêves d’enfant n’étaient rien à côté de ce danger invisible. A eux au moins les romanciers donnaient un visage. Or là, l’horreur est sans image.

Toutefois, tous les plaisirs ont une fin. L’attente n’a été que trop longue et maintenant il convient de passer à l’action.

Second épisode

Alors, un beau matin, la victime choisie s’éveille, pas trop vaillante. Envie de rien, sans goût, fiévreuse, etc…

S’agit-il de signes avertisseurs dûs à une pénible digestion, ou à des excès divers? Ou quoi encore?

Et puis le mal s’intensifie, les dysfonctionnements se précisent. Il faut se rendre à l’évidence : il s’agit de l’immonde COVID qui vit à nos cotés. Jalouse de notre vie, peut-être trop heureuse, elle ne regarde pas cependant à partager. Elle s’installe partout, brise vie et famille. Horrible et mortelle « faucheuse » qu’il ne faut ni négliger ni oublier.

Épilogue

Finissons cependant avec un message d’espoir et vulgairement disons : 

On finira bien par avoir sa peau !

**************************

Ce blog est à vous lecteurs.

N'hésitez pas : comme Claudette faites nous part de vos avis et de vos humeurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article